• L'Atelier de l'Invisible

Comment fonctionne le Tarot de Marseille ?

Mis à jour : juin 8

Le jeu le Petit Maure est un oracle, c’est à dire un jeu de cartes. On peut l’utiliser aussi bien à des fins divinatoires que pour effectuer une guidance. Les tarots eux-aussi sont des oracles mais ils ne sont pas construits de la même manière.

On différenciera le Tarot de Marseille, présenté dans cet article, et d’autres types de tarots : le Tarot Rider-Waite, le Tarot de Dali ou le tarot des mages...

Si vous voulez retrouver une présentation d’un tarot dans la lignée du Rider Waite Smith, je vous invite à venir découvrir notre vidéo sur le Light Seer's Tarot en édition Française (Francophone)


Aujourd’hui, c’est donc le plus connus de tous les tarots que nous allons découvrir. Quels sont ses origines ? D’où vient son succès ? Est-ce si facile de s’initier au tarot divinatoire ? Retrouvez toutes les réponses à vos questions sur le Tarot de Marseille.




D’où vient le tarot de Marseille ?

Les tarots, contrairement aux oracles, ont une composition bien précise : Ils contiennent 78 cartes (22 arcanes majeures et 56 arcanes mineures). Le Tarot de Marseille est celui dont se sont inspirés et dont sont issus la plupart des autres tarots.


Ce support divinatoire et spirituel était au départ un jeu de cartes à jouer. Le mot “tarot” vient de l’italien “tarocchi”. Le jeu est apparu en Italie au XVe siècle, ses plus vieilles cartes ont été peintes par la famille Visconti, le tarot Visconti-Sforza est donc considéré comme le plus ancien des tarots.


Le jeu est apparu en France lors du XVIe siècle. Au XVIIe siècle, trois versions sont créées qui se différencient du tarot italien. Un tarot anonyme qu’on appelle le “tarot de Paris”, un tarot de Jacques Viéville, et celui qu’on appellera ensuite tarot de Marseille, créé par Jean Noblet. La particularité de ce tarot, ce sont ces 22 cartes majeures ajoutées au jeu de 56 cartes italien. Plusieurs autres créateurs reprendront ce tarot dans les XVII et XVIIIe siècle. En même temps, le tarot de Marseille commencera à être utilisé comme support divinatoire : c’est le début de la tarologie.

Ce qu’il faut retenir du Tarot de Marseille :

Il est composé de 22 arcanes majeurs que nous allons vous détailler.

Les arcanes mineurs sont divisés en Epées (Air/pique), Coupes (eau/cœur), Deniers (Terre/trèfle) et Bâtons (Feu/carreau).


Tarot de Marseille : signification des arcanes majeures

Nous allons donc vous présenter chacun des 22 arcanes Majeur du Tarot de Marseille et indiquer rapidement leur sens principal.


1. Le Bateleur


Le Bateleur, c'est la jeunesse. Jeunesse de projet, naïveté d'un proche ou de soi-même. Il symbolise le début de notre existence; pleine de potentiel et de possibilités. C'est aussi bien la carte qui symbolise un point de départ positif qu'un manque de confiance ou d'expérience.


2. La Papesse


C'est la carte du savoir, mais aussi d'une forme de sagesse et d'intuition. La Papesse est stable, comme une mère bienveillante et protectrice. C'est quand on se prépare à quelque chose, qu'on réunit les connaissances nécessaires à un projet, mais aussi quand on attend trop longtemps et qu'on se renferme sur soi.

3. L’Impératrice


C'est la puissance féminine, l'art de créer, de communiquer. L'Impératrice est aussi la femme, ou la mère qui vous accompagne, d'une autorité naturelle. Pour votre projet, cette carte peut symboliser la création ou la prise de responsabilités. Mais elle peut aussi dénoncer une certaine agressivité ou un manque d'appui au réel.



4. L’Empereur


Ici, il s'agit du pouvoir masculin. L'Empereur symbolise l'emprise matérielle ou le pouvoir de construire. Cette carte peut aussi bien représenter un père qu'un homme d'action. Cette carte tombe quand vous avez le pouvoir d'agir, de réaliser et organiser votre projet. Négativement elle peut décrire quelqu'un de trop autoritaire ou matérialiste.



5. Le Pape


Le Pape représente toutes les figures d'autorité et de savoir : guides, enseignants, conseillers, coachs... Il s'agit de celui qui vous est hiérarchiquement et spirituellement supérieur. Un père, une mère pour ses enfants : celui qui sait orienter, apporter des conseils. Négativement, cette carte symbolise une éducation trop rigide ou une autorité qui manque de bienveillance.



6. L’Amoureux


Il s'agit du symbole de l'Amour bien sûr, mais aussi de la rencontre, des sentiments et de s'exprimer en général. Cette carte symbolise le couple, mais aussi les relations amicales ou parfois professionnelles. Elle indique que l'on est bien entouré, ou le contraire. Elle peut aussi indiquer la difficulté à faire un choix ou à exprimer des émotions.

7. Le Chariot



Le Chariot, c'est l'activité, le voyage, le chemin à prendre. C'est la carte du mouvement, pour lequel il faut une certaine confiance en soi. Il affirme une prise de position, la réalisation d'un projet ou indique que le chemin pris n'est pas le bon.



8. La Justice


La Justice, c'est la prise de position, la recherche d'équilibre, l'ordre mais aussi la loi. Elle symbolise les contrats, les décisions, les actes notariés. Mais c'est aussi parfois le besoin de prendre une pause, ou le fait de juger trop rapidement ou de mal juger quelqu'un ou une situation.



9. L’Hermite



Cette carte représente à la fois la solitude, mais aussi la prudence, ou le fait de prendre le temps de bien comprendre le sens des choses. L'Hermite est celui qui étudie ou recherche la connaissance. Il invite à faire preuve de patience. Négativement, vous souffrez peut-être de solitude ?



10. La Roue de Fortune


Evidemment elle représente la chance (ou la malchance), mais aussi le destin, fait de hauts comme de bas. Il y a des moments compliqués, mais les moments positifs finissent toujours par revenir. Elle peut représenter les rentrées d'argent ou les périodes financièrement compliquées.


11. La Force


C'est à la fois notre volonté, mais aussi nos instincts premiers. La Force représente notre caractère, notre capacité à lutter, les conflits. Mais c'est aussi notre force mentale, une certaine sagesse. En amour, elle représente un couple qui dure dans le temps.



12. Le Pendu


C'est la carte qui représente le lâcher prise ou quelqu'un qui ne s'écoute pas, qui n'écoute pas les conseils ou les normes sociales. C'est le personnage de l'original, celui qui suit son instinct. Vous voyez les choses différemment. Ou, négativement, vous ne vous sentez pas libre de faire ou de voir les choses différemment.



13. L’Arcane sans nom


C'est ce qui est en nous, notamment ce qui est caché. C'est notre inconscient, nos secrets. Mais l'Arcane sans nom est aussi notre capacité à nous dépasser, à aller de l'avant, à renaitre. Positivement c'est une transformation profonde, négativement une blessure, un deuil difficile.



14. La Tempérance



La Tempérance, c'est la diplomatie, la circulation des bonnes énergies, la protection. Ce sont les voyages, les échanges qui se passent bien. C'est aussi la guérison, un climat agréable, ou au contraire le mensonge, l'indécision et la superficialité.



15. Le Diable



Il ne faut pas penser que le diable est une carte négative. Lucifer est l'ange de Lumière, celui qui illumine les abysses. Evidemment cette carte représente aussi les addictions, les désirs, l'égoïsme. En affaire, le diable est un bon commerçant, un charmeur, un bon-parleur.



16. La Maison Dieu


Cette carte représente l'ouverture d'esprit, la joie de vivre, les nouvelles découvertes. C'est la carte du scientifique, de celui qui expérimente. Mais c'est aussi la carte de la destruction. C'est la carte qui vous dit que vous perdez la notion des réalités.



17. L’Etoile



L'Etoile, c'est le beau, l'art, le don, mais aussi la nuit bien sûr. Elle symbolise la création poétique, musicale ou l'Intuition. C'est la douceur de vivre mais aussi parfois la naïveté ou la paresse. Elle représente facilement les enfants.




18. La Lune



La Lune représente notre intériorité : souvenirs, émotions, passé... C'est aussi la sensibilité féminine, la capacité de se comprendre et de comprendre les autres. Elle représente l'Intuition ou parfois l'absence de rationalité.



19. Le Soleil