• L'Atelier de l'Invisible

La force des Chakras

Vous savez certainement que le corps est parcouru par diverses énergies. Les croyances et religions leur ont donné des noms différents, mais l’un d’entre eux est très utilisé en Asie et bien connu en Europe : le chakra. Le mot chakra vient du sanskrit et signifie « roue » : il décrit les objets ayant la forme d’un disque, tels que le soleil.

Aujourd’hui, nous le connaissons car c’est le mot utilisé pour désigner les différents centres énergétiques et spirituels du corps humain. Ils sont issus d'une conception du Kundalinî yoga. Il y aurait 7 chakras dans le corps humain. Venez découvrir ce qu’ils symbolisent et comment ils nous aident à comprendre à la fois notre corps et notre spiritualité.



L’importance du chakra dans la culture indienne

Avant de symboliser ces centres d’énergie, le mot « chakra » a symbolisé de nombreux principes et de nombreuses forces. La roue est au cœur de plusieurs concepts indiens. Elle symbolise notamment le pouvoir d’un raja : celui qui tient la roue de la destinée des hommes, celui qui a leur vie entre ses mains. Comme nous l’avons dit, le chakra désigne aussi le soleil ou encore la structure même de notre monde (constituée d’un noyau, d’un cœur et entourée d’organes, de points de contact).

D’ailleurs le symbole du chakra fait partie du drapeau indien. Il a souvent décrit Bouddha comme celui qui fait tourner la roue de la loi. Mais il ne doit pas être confondu avec le Shakra du bouddhisme qui est une divinité.

En règle générale, le chakra désigne un groupe ou une personne qui détient le pouvoir de la vie.


Le chakra racine : Muladhara

C’est le premier des 7 chakras du corps humain. Il se situe au niveau du périnée, à la base de la colonne vertébrale. Il se tourne vers le sol car il est la base de la vie. Il est comme le siège de l’énergie Kundalini. On représente souvent cette énergie comme un serpent, enroulée sur elle-même.

Le chakra racine, le Muladhara est représenté comme un lotus à quatre pétales rouges. Chacun de ces pétales correspond à un état psychologique que vous pouvez ressentir : la joie extrême, le plaisir naturel, le délice contrôlé et la félicité que l’on rencontre dans la concentration).

C’est un chakra qui canalise l’énergie de la terre. Si vous méditez, vous pourrez ressentir cette énergie remonter par vos pieds le long de vos jambes. Cette énergie est stabilisée et purifiée au niveau du premier chakra racine avant d’être envoyée le long de la colonne vertébrale. Muladhara ancre l’individu, l’enracine au monde qui l’entoure. Il nous aide à comprendre le sens de la vie : il est la racine de l’arbre de vie que l’on voit si fréquemment illustrée dans l’Oracle du Petit Maure.

Ainsi, il nous rappelle quels sont nos besoins fondamentaux, vitaux : boire, manger, respirer, se reproduire… C’est lui qui représente notre besoin de procréer et de nous épanouir notamment matériellement.

On dit que lorsque Muladhara est trop ouvert, alors nous avons tendance à être excessif : il nous amène à trop profiter des plaisirs, des drogues et à devenir trop centré sur soi. Lorsqu’on contraire il est trop fermé, l’énergie ne circule pas bien. Alors nous ressentons de la peur, un manque de confiance et nous sommes sujets aux cauchemars.


Le chakra du cœur : Anahata

On entend souvent parler du chakra du cœur. C’est le 4ème chakra du corps humain. Il se trouve au niveau du sternum, près du muscle cardiaque. Il est représenté par un lotus vert à 12 pétales. C’est lui qui crée le sentiment amoureux et qui nous permet d’exprimer notre joie. Il est considéré comme le centre des énergies, et comme une porte de l’âme. En effet, c’est lui qui relie les trois premiers chakras physiques aux trois derniers chakras, plus spirituels. Contrairement au chakra racine, lui ne peut pas générer de négatif, il est uniquement positif.

Le chakra du cœur laisse couler l’énergie de l’amour à la fois de soi et des autres. Il nous apprend l’acceptation, la compassion, mais aussi à pardonner.Dans le Kundalini Yoga, on nous apprend qu’il faut d’abord commencer à s’aimer soi, avant d’apprendre à aimer quelqu’un d’autre.

Malgré tout, tout comme le chakra racine, le chakra du cœur peut être trop ouvert ou bloqué. Un chakra trop ouvert est un chakra trop actif. Pour le cœur, cela peut soit entraîner un dévouement aux autres trop fort et qui entraîne l’oubli de soi. Soi cela peut nous amener à être égocentrique, voire narcissique. Généralement, cette trop grande ouverture du cœur arrive après un choc, un traumatisme ou une blessure profonde.

Quand le chakra du cœur est bloqué ou trop peu actif, c’est que l’on se ferme à autrui. On a du mal à aimer, à pardonner et on s’attache plus au matériel qu’au véritable bonheur. En amour, cela nous amène à être facilement déçu et à toujours espérer plus que ce que le monde peut nous amener.


Tous les chakras : les 7 énergies qui nous parcourent

Chacun des chakras est représenté par une couleur, un nombre de pétale. Il représente certains organes et surtout certains comportements. A eux sept, ils décrivent le fonctionnement physique et psychique du corps humain.



Le chakras racine : Muladhara

Sa couleur est comme nous l’avons vu le rouge. Son lotus a quatre feuilles et il est de l’élément terre. Les organes qui lui sont liés sont les reines, la colonne vertébrale, le système immunitaire et lymphatique, les pieds, les jambes et bien d’autres parties du corps.


Le chakra sacré : Svadhsthana

Il s’agit de notre deuxième chakra. Il est situé sur notre ventre, juste en dessous du nombril. Si le chakra racine était aiguillé vers le sol, celui-là rayonne vers l’avant. Représenté par un lotus à 6 pétales orange, il est celui qui influence nos relations avec les autres, nos émotions, nos désirs, la sexualité. C’est notre source de vitalité mais aussi un filtre, celui qui élimine les mauvaises énergies.

C’est pourquoi on le relie à certains organes comme les reins, la vessie et les différents fluides du corps. C’est aussi le chakra relié à nos organes génitaux. Son élément est l’eau.


Le chakra solaire : Manipura

Le troisième chakra, Manipura, est représenté par un lotus jaune à 10 pétales. Il se situe à environ 5 cm au-dessus du nombril. Il rayonne à la fois vers l’avant et vers l’arrière. C’est notre personnalité, notre instinct, notre volonté. Il nous révèle quelle estime de nous nous avons. C’est le chakra de la digestion, celui qui fait la qualité de nos relations avec autrui.

Son élément est le feu, et ses organes sont l’intestin, la rate, le foie, l’estomac, la vésicule biliaire, etc. Il peut nous mener à de l’irritabilité ou à de l’hyperactivité s’il est trop ouvert. Au contraire, s’il est fermé, un manque d’ambition et de l’indécision nous définiront.


Le chakra du cœur : Anahata

Comme nous l’avons vu, le chakra du cœur est représenté par un lotus à 12 pétales verts. A l’avant du corps, il se situe sur le sternum et dans le dos entre les deux omoplates. L’amour qui circule par ce chakra est décrit comme inconditionnel. Les organes qui y sont liés sont bien sûr, le cœur, mais aussi le système circulatoire, la cage thoracique, le diaphragme, les poumons, les bras, etc. C’est un chakra d’air et de bonne circulation.


Le chakra de la gorge : Vishuddha

Le chakra de la gorge se situe au niveau du pharynx. C’est le cinquième chakra appelé Vishuddha et représenté par un lotus bleu à 24 pétales. Son nom signifie « purification ». En effet, il doit être harmonisé pour purifier le corps de différentes mauvaises énergies de l’avant de la gorge vers l’arrière de la nuque.

C’est à travers ce chakra que vous entendez votre petite voix intérieure, que vous pouvez prendre conscience de votre mission de vie tout en maintenant un lien avec la réalité. Les organes liés sont la bouche, les cordes vocales, le cou, les bronches, les épaules, et bien d’autres. Son élément est l’éther. Trop ouvert, vous êtes facilement manipulable et vous manquez de confiance ne vous. Trop fermé, vous pouvez avoir du mal à vous exprimer et à dévoiler votre créativité.


Le chakra du 3ème Oeil : Ajna

C’est un centre d’énergie invisible et qui es présent à l’intérieur du corps. Il se situe au-dessus de l’arrête du nez et est le siège de l’intuition, de la sagesse et de toutes les formes de savoir. De couleur indigo, il est représenté par un lotus à 2 pétales : un pour le soleil, l’autre pour la lune. Il est celui qui synchronise les deux hémisphères du cerveau : l’intuition et la logique. C’est grâce à lui que vous pouvez avoir des réflexions poussées ou encore des perceptions du monde de l’Invisible.

Il n’a aucun élément, et est lié aux organes du cerveau, des yeux, des oreilles, du nez et des sinus. S’il est trop ouvert, vous risquez soi d’être plongé dans un mysticisme ou une grande irrationalité. Mais vous pouvez aussi au contraire devenir trop logique et vous opposer à toute spiritualité s’il est trop fermé.


Le chakra couronne : Sahasrara

Voici enfin le septième chakra, représenté par un lotus violet aux milles pétales. Il est dirigé vers le haut et envoie ses énergies vers le ciel. Il correspond à un niveau de conscience très élevé : c’est celui qui recueille l’énergie ayant circulé dans les 6 autres chakras avant de nous lier avec ce qu’on ne voit pas, l’Invisible, pour ceux qui sont croyants le divin. C’est grâce à lui que l’on peut se connecter à notre inconscient, à nos guides, à la vérité de notre existence. Son élément est une lumière intérieure et ce chakra est lié à notre cerveau, à notre système nerveux et osseux.


Bien sûr, les savoirs liés aux chakras sont des croyances, une spiritualité. Il ne faut pas prendre à la lettre ce que vous apprend cet article. C’est simplement une conception des énergies et une façon de comprendre notre spiritualité. Néanmoins, vous pourrez remarquer que la philosophie Kundalini Yoga nous rappelle beaucoup certains enseignements de disciplines comme le développement personnel. Alors, tant que nous y sommes, autant nous inspirer de ce savoir ancestral.

142 vues

© 2012 - 2020 par EM CONSULTING - Toute reproduction interdite.

SIRET : 751 973 868 - EM CONSULTING RCS LORIENT - CGVU - Mentions légales